Pérou

Action suivie depuis 1979

Action permanente depuis 1999.

  • Participation financière pour la construction et l’aménagement des jardins d'enfants « Kukuli » en périphérie de Lima. (300 enfants)
  • Participation annuelle aux frais de fonctionnement des centres Huascar et Diez de Octubre.
  • Financement de la sortie annuelle des enfants par l’école La Croix.
  • Parrainage collectif par 80 fidèles parrains. (versements libre)

perou3perou4

perou












 

 

 A Huascar et au Diez de Octubre, quartiers populaires à la périphérie de Lima, deux centres accueillent 300 enfants avec pour objectifs: 

Santé, Nutrition et Education!

Le  projet éducatif est destiné aux:

  Une grande partie du budget est assurée par Enfance et Partage Haute-Picardie, mais les parents apportent aussi leur contribution par leur travail bénévole (entretien des locaux) et une modeste participation financière. L'aide alimentaire internationale permet, depuis de longues années, d'alléger les dépenses de nourriture.

   Pour visionner les 36 ans des jardins d'enfants KUKULI,
copier et coller l'adresse suivante sur n'importe quel serveur :

https://1drv.ms/v/s!AmOF1YM7p1A2gbp0VGw_4sj--qMzHA




 

Rentée des classes en Mars 2018

B74 P5Chers amis de Kukuli, grâce à une lettre de Diana, voici les nouvelles de la rentrée scolaire 2018 qui a commencé le 2 mars."

   "Au Diez de Octubre la rentrée scolaire s'est réellement bien passée. Les éducatrices ont donné le meilleur d'elles-mêmes avec beaucoup d'affection. Patty la responsable de ce jardin d'enfants s'est montrée, comme toujours, très impliquée et les parents des 125 enfants étaient très heureux. Je crois que nous ne pourrons en recevoir davantage.
   Tout est prévu pour l'alimentation : l'organisme gouvernemental Qaliwarma continuera à fournir gratuitement les aliments du petit déjeuner. Patty et Doris, la dame de la cuisine, feront les courses le samedi afin que tout soit prêt pour le lundi et qu'il ne manque rien.
   L'horaire au Diez de Octubre est de 8h30 à 13h00, les enfants n'étant accueillis que le matin. B74 P6En cuisine et pour le ménage il y a deux dames. Nous avons quatre éducatrices nouvelles plus une auxiliaire car il y a deux groupes de salles d'activités diverses pour les enfants de 3 ans.
   Les parents ont été informés des bienfaits du soja et ils en achètent les produits confectionnés par notre Alizia qui installe tous les jours une vitrine à l'heure de la sortie avec ses "alfajores" (Biscuits fourrés de confiture de lait) et milkshakes parfumés fraise ou mangue entre autres.
   Ce mois-ci a eu lieu une évaluation du personnel au cours de laquelle une nouvelle éducatrice a dit qu'elle ne pouvait pas s'occuper seule des enfants de ses salles ce qui a nécessité une auxiliaire.
   En fonction de leurs ressources, les parents paient jusqu'à 30€ par mois ce qui permet d'acheter les fournitures scolaires, entretenir les locaux, et financer une partie de l'alimentation des enfants mais aussi une partie des salaires du personnel. En effet dans notre pays, par décret du gouvernement, le salaire des enseignants a été augmenté de 850 à 930 Soles, 214 à 234€.
Huascar qui avait subi une baisse de fréquentation l'année dernière, a retrouvé son dynamisme puisque 110 enfants sont inscrits et une centaine vient régulièrement.
  B74 P1 Deux nouvelles éducatrices ont été embauchées dont une vénézuélienne (vous savez que de nombreux vénézuéliens ont quitté leur pays en raison de la grave crise économique qu'il traverse). Toutes deux sont très dynamiques et ont à cœur de faire le mieux possible. La nouveauté à Huascar est que trente enfants restent l'après-midi jusqu'à 16 heures. Pour la sieste on a acheté des petits matelas qui sont disposés dans le salon de jeux et sur lesquels ils dorment dans de bonnes conditions. Après ils se réveillent et font des exercices de motricité, jouent puis prennent un goûter qui consiste en une préparation à base de fruits. Luisa et Blanca restent jusqu'à ce que les enfants partent. Les parents sont très contents de ce nouveau dispositif et nous ferons en sorte qu'il perdure. A Huascar aussi le lait de soja est utilisé pour les enfants mais aussi vendu en berlingots aux parents ce qui génère un revenu supplémentaire Ici les deux cuisinières sont les mêmes qu'avant ainsi que la dame de ménage.B74 P3
   Comme au Diez de Octubre les parents paient 120 Soles par mois mais certains plus pauvres que d'autres ne paient rien ou seulement la moitié.
   Au milieu de tout cela nous avons eu d'autres problèmes d'ordre administratif dans les quartiers nord, financés par l'OICN, et nous avons eu la douleur de perdre notre chère Deysi âgée de 42 ans qui a lutté de nombreuses années contre un cancer. Tous ces événements ont prouvé une fois encore la cohésion du groupe. Nous nous sommes tous entraidés comme dans une grande famille.
      Chloé, dont les grands-parents sont parrains de Kukuli, est venue de France apporter son aide bénévole auprès des éducatrices au service des enfants. Elle s'est déjà bien intégrée dans le personnel aussi bien dans nos deux jardins d'enfants que dans les deux centres du nord et a déjà partagé avec nous quelques soucis, chagrins et bonheurs de notre vie quotidienne."

 
NOTRE ACTUALITÉ