Mauritanie

Action suivie depuis 1994

 

  • Envoi de caisses maritimes d’objets de première nécessité.
  • Prise en charge trimestrielle d’alimentation dans un centre nutritionnel et d’handicapés à Rosso.
  • mauritanie2
  • mauritaniemauritanie3
 

Dernières infos de Mauritanie

Le 10 février 2013
Mauritanie Enfants…" Je tiens à m’excuser de mon silence. Ici, l'accès sur internet n'est pas facile. Je vous remercie du don reçu et de votre générosité. Le Père B. nous a bien fait le partage. Donc je vous envoie quelques photos de ses enfants que j'aide pour qu'ils puissent être scolarisés et du jardin pour les enfants du Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN). Je n'ai pas un bon appareil photo, mais j'essaierai de mon mieux pour vous envoyer des photos.

Fraternellement, tous mes remerciements et ma reconnaissance. Merci beaucoup".

 Le 12 février 2013
… "Cet argent je l'ai ainsi réparti :
Une part pour les enfants que j'aide : j'ai acheté un tableau pour eux, un tableau et un sac de lait pour qu'ils puissent prendre un petit déjeuner, du pain, des cahiers, ardoises, stylos etc.
   Une deuxième part pour aider deux élèves qui poursuivent leurs études un à Nouakchott et un à Rosso. Ce sont des enfants que j'avais eu avant et qui ont bien progressé. Celui à Nouakchott pour l’aider à payer son studio tous les mois et celui de Rosso ses fournitures scolaires etc... Alors je partage avec leur maman la moitié.
   Une troisième partie ce sont les handicapées, qui travaillent à domicile. Chacune essaie de se débrouiller pour gagner quelque chose. Elles sont deux. Je leur achète le tissu. De la teinture aussi, et des semences pour une d'elle qui fait du jardin.
  
La quatrième part ce sont les enfants du CREN. Donc j'achète un sac de sucre, et un carton de lait du 1er âge pour, des semences pour le jardin. Les cas les plus sévères nous les gardons. Ils sont douze actuellement, plus ceux qui viennent pour prendre la bouillie pas mal des jumeaux. Tous les matins, les mamans viennent au CREN. A tour de rôle elle prépare la bouillie pour les enfants, une autre le repas. Par mois on peut compter une vingtaine et même plus. Chaque femme à une activité à assurer : nettoyer la vaisselle et essuyer puis ranger, laver la toilette et douche, rangement des nattes matelas etc. Le ménage de chaque jour est assuré.  Je suis exigeante pour l'hygiène.
   Le jardin c'est pour le CREN, j'ai un jardinier qui veille, nettoie, arrose"... 

Le 5 mars 2013
   …"Bonsoir ! Je rentre du travail avec un fort vent de sable, difficile de circuler, il faut aller au ralenti. Ici, la vie est au rythme normal depuis, la situation au Mali ne bouscule rien dans le travail.  C'est gentil de penser à nous, nous sommes prudentes, les gens nous aiment bien.Aujourd'hui nous avons une vingtaine d’enfants pour le contrôle de poids. Ils ont bien augmenté. Demain seront les enfants qui ont plus de 6 mois. Il fait frais. Le climat change beaucoup. 

CONDITIONS DE VIE DES FEMMES :
   La majorité des femmes habitent dans des baraques, dans une maison ou deux familles se retrouvent. Le mari a deux femmes, trois ou même quatre. Certaines des femmes habitent le même toit que la première femme etc...
Alors ce qu'elles attendent du CREN :
Mauritanie Mamans- Se sentir aimée, accueillie et instruite,
- Sauver la vie de leur enfant, sa guérison,
- Trouver une nourriture équilibrée, la joie de vivre,
Ce que nous leur proposons :
- Se présenter proprement enfants et mamans, une régularité chaque jour,
- Une participation aux activités du CREN : (ex: préparer la bouillie, le repas à tour de rôle, l'entretien des ustensiles utilisés, le ménage chaque jour, douche et toilette ) etc.
- Une bonne ambiance entre elles, d'écoute et d'entraide fraternelle, pas de distinction d'ethnies,
- Une participation pour la pesée des jours de contrôles.
- Deux jours d'éducation par semaine.

Les mamans disent qu'elles sont très heureuses de vivre au CREN, elles ont appris des choses qu'à leur tour elles préparent pour leurs enfants. Nous sommes attentives à chacune, elles nous remercient. Voilà à peu près quelques idées recueillies auprès des femmes du CREN de Satara Rosso."  

       Sr L.

Tout don affecté au Centre de Rosso lui est intégralement reversé !

 
NOTRE ACTUALITÉ