S'il est primordial qu'un enfant sache lire, écrire, compter pour savoir un minimum se débrouiller dans la vie, au terme de son premier cycle de scolarité, ces notions sont acquises, se pose alors la question du devenir de tous jeunes des pays en voie de développement.

   Il nous semble très important qu'ils reçoivent une formation, apprennent un métier, ou selon leurs capacités fassent des études.
   La famille se trouve alors dans une impasse :
- ou l'enfant travaille et il gagne quelque argent pour aider la famille à survivre,
- ou il souhaite poursuivre pour avoir un métier et faire encore quelques années d'études.
   Et là il y a un réel manque pour la famille, de plus elle n'a pas l'argent nécessaire pour financer...

Rappelons que tout se paye dans ces pays !

C'est pourquoi, nous sollicitons des aides pour ces jeunes :

  • soit par le parrainage individuel,
  • soit par le « mécénat d'entreprise »

Les jeunes sont volontaires, courageux, travailleurs, ils sont bien conscients que seule l'éducation et un métier leur permettront de vivre décemment avec leur famille.


Le mécénat d'entreprise, qu'est-ce que c'est ?

   Il est possible aux entreprises de faire un don à l'année pour prendre en charge un ou plusieurs enfants ou pour financer un projet.
   Il permet une réduction fiscale de 60 % du don en soustraction du montant d'impôt sur les sociétés ou d'impôt sur le revenu dû par l'entreprise donatrice lors de l'année de versement avec une franchise de 10 000 €/an pour les TPE et PME réalisant moins de 2 millions Euros de CA ht et une limite de 5 pour mille du CA ht pour les autres.