"L'insécurité y est constante, la précarité croissante".
"Derrière la belle ville de Beyrouth, il y a toujours eu une grande pauvreté; celle-ci s'est aggravée avec la crise économique, les destructions, le déplacements de populations et l'afflux de réfugiés".
(Paroles de journalistes qui ont séjourné au LIBAN)
  B77 P6 1 Comme chaque année, Bernard, président de l'association amie "Solidarité Enfants du LIBAN" que nous soutenons s'est rendu au Liban pour rencontrer les familles aidées. Sur place il analyse leur situation et redistribue l'argent des parrainages afin de leur rendre la vie moins difficile.
   Très souvent ce sont des familles où les femmes sont seules avec de nombreux enfants ou très rarement avec un mari, mais alors souvent malade ou victime de la guerre.B77 P6 2
   Les aides portent principalement sur la scolarité des enfants, leur santé (pas de sécurité sociale) là où les conditions d'hygiène du logement sont très défaillantes : humidité, lavabo, douche, gazinière, WC, achat de lits et matelas pour des enfants qui dorment par terre ou réfrigérateur dans un pays où il fait plus de 40° ...

Avec quelques parrains (trop peu) notre Association soutient "Solidarité Enfants du Liban" depuis de nombreuses années !


Toutes les aides reçues sont intégralement reversées.
MERCI pour votre générosité !