PARRAINER UN ENFANT

Vous souhaitez parrainer un enfant ….2 ENF ETHIOPIE B65
         En ETHIOPIE en HAITI, au LIBAN : parrainage individuel,
         En ETHIOPIE, au PEROU ou en INDE : parrainages collectifs ,
1 - Il est important de définir quelle est votre perception et votre attente du parrainage  avec nos responsables de secteur:
     - Dans quel pays, sous quelle forme :
     - Dans une structure d’accueil : 
     - Dans une famille.
       Il peut s’agir d’un enfant ou d’une étudiante (parrainage plus court
       mais permettant à un jeune d’avoir un métier).
    - D’une fille ou d’un garçon.
2 - Versement de votre parrainage : par virement bancaire : mensuel, trimestriel, annuel (pas de frais par internet, certaines banques, ou CCP de compte à compte).
   Déductible selon la loi en vigueur de vos impôts sur le revenu à hauteur de 66% dans la limite de 20% de votre revenu net imposable. Un reçu fiscal vous est adressé chaque année pour être joint à votre déclaration de revenus.
   Montant : 25 € par mois ou plus si souhaité par le parrain.
   Il est demandé de faire le versement dès que possible en début de mois, début de trimestre, début d’année.
   L’association reverse intégralement trimestriellement le montant du parrainage reçu au responsable sur place.
   Pour l’enfant dans sa famille :
   La somme est remise au parent responsable de l’enfant, soit en totalité (tout en veillant à ce que l’enfant aille bien à l’école et soit en bonne santé) soit déduction faite de la part qui revient à l’école quand l’enfant va à l’école de la responsable.
   Pour l’enfant dans une structure d’accueil :
L’argent est remis à la structure d’accueil qui se charge de l’éducation d l’enfant.
3 - Les nouvelles :
     - Le ou la responsable sur place donne des nouvelles de l’enfant, minimum une fois par an, une photo et photocopie de son bulletin scolaire.
    2 Enf HAITI B65 - La responsable des parrainages ou des membres de l’association lorsqu’ils vont dans le pays peuvent rencontrer l’enfant, difficilement sur son lieu d’habitation (souvent bidonville ou camp où ils ne peuvent s’aventurer), l’enfant vient avec un parent chez la responsable.
     - Il est possible de faire parvenir du courrier par notre intermédiaire (et inversement) (Courrier ou colis envoyés par la poste n’arrivent pas, celle-ci est quasi inexistante dans les pays aidés.
     - Savoir que l’enfant ne parle pas le français et ne sait pas toujours écrire.
     - En règle générale, il n’est pas souhaitable de communiquer aux filleuls les coordonnées du parrain pour éviter les sollicitations abusives. Le parrain ou la marraine peuvent au fil du temps développer les relations.
IMPORTANT : Le parrainage est un engagement moral, si le parrain ou la marraine ne peuvent poursuivre celui-ci, nous leur demandons de nous en avertir dès que possible afin qu’une autre personne prenne le relai, car il n’est pas possible lorsqu’un parrainage est attribué selon des critères d’urgence signalés par le responsable sur place, de supprimer d’emblée l’aide accordée.
4 – Qui peut parrainer un enfant ?
     Toute personne individuelle, tout groupe susceptible d’assurer un parrainage, complet ou non : groupe de catéchisme, classe ou école, groupe d’amis, usine, chorale etc. pour une durée minimum d’un an.
 
Qui ne s’est jamais dit en regardant la télévision, si seulement je pouvais faire quelque chose? Le parrainage est une réponse à cette question …et la meilleure des solutions.
Pour un enfant, être parrainé est une chance inestimable… son parrain ou sa marraine lui donne un avenir.